Les effectifs non agricoles ont rebondi en mars avec un gain de 196 000


Les créations d’emplois étaient assez générales.

Les soins de santé ont mené avec 49 000 nouveaux travailleurs, les services professionnels et techniques ont été ajoutés à 34 000 et les établissements de restauration et débits de boissons ont contribué à 27 000. La construction a augmenté de 16 000 mais la fabrication a perdu 6 000 emplois.

Les chiffres sont venus un mois après le gain époustouflant de seulement 20 000 en février, qui avait été révisé à 33 000 dans le rapport de mars. La forte augmentation de 311 000 enregistrée en janvier a également été portée à 312 000, ce qui porte le gain moyen des trois derniers mois à 180 000. Cela reste solide, mais inférieur au gain moyen mensuel de 233 000 en 2018.

Les données d'enquêtes auprès des ménages ont montré qu'il y avait 201 000 personnes de moins que comptées parmi les personnes occupées, ce qui s'est traduit par une contraction de la population active de 224 000. Le nombre de personnes considérées comme non actives a augmenté de 369 000, pour atteindre 95,6 millions. Le taux d'activité s'est établi à 63%, en baisse de 0,2 point par rapport à son niveau le plus bas depuis novembre.

Le niveau d'emploi total est tombé à 156,7 millions, tandis que le nombre de chômeurs a également légèrement baissé pour atteindre un peu plus de 6,2 millions.

Source : https://www.cnbc.com/2019/04/05/nonfarm-payrolls-march-2019.html