Ad Astra, le chef-d’œuvre sublimant Brad Pitt


Lancé dans une expédition dans l’espace intersidéral, à la recherche de son père, un astronaute va se retrouver à devoir affronter son destin. Derrière ce personnage, on redécouvre un Brad Pitt sublime.

C’est son septième film, et pour l’occasion, Jame Gray se lance dans la science-fiction. Avec Ad Astra, le réalisateur américain nous montre comment l’espace peut être un lieu d’échange, de réflexion.

Un casting 3 étoiles avec Brad Pitt et Tommy Lee Jones

On découvre ainsi le personnage Clifford McBride (joué par Tommy Lee Jones), un astronaute légendaire. Parti en expédition quelques années auparavant en quête de vie extraterrestres, il n’est jamais revenu.

C’est ainsi que son fils, Roy McBride (Brad Pitt), marche dans les pas de son père. Il est ainsi sollicité car le vaisseau spatial dans lequel son père est parti en expédition émet un signal depuis quelques semaines, signal formant des ondes d’une puissance tellement élevée que la Terre se retrouve en danger.

La question se pose donc, Clifford est-il mort ? Pourquoi n’envoie-t-il pas de message ? Et surtout, pourquoi serait-il en train d’essayer d’anéantir sa planète d’origine ? Face à tant de questionnement, Roy se retrouve lancé lui aussi dans une mission secrète en quête de réponses.

Brad Pitt crève l’écran

Pourtant habitué à faire jouer Joaquin Phoenix, James Gray a préféré donner ce rôle à Brad Pitt, associé à la responsabilité de porter entièrement ce film d’un autre monde, notre monde futur empreint de violence, de mélancolie, et d’une réussite visuelle sidérante. On en attendait pas moins d’un tel acteur, affiché récemment dans le dernier Tarentino « One Upon a Time ». En tout cas, Ad Astra est une véritable expérience cinématographique qui n’est pas à rater…

Source image à la une : https://www.cnet.com/news/ad-astra-review-astronaut-brad-pitt-adds-rocket-fuel-to-stunning-sci-fi-epic/