Le dernier Tarantino, une véritable ode à Hollywood


Once Upon a Time, le dernier-né de Quentin Tarantino est sortie dans les salles obscures ce mercredi 14 août.

Le sujet du film tourne autour de deux acteurs beaux gosses d’Hollywood, Brad Pitt et Leonardo DiCaprio, qui jouent les personnages d’un acteur ringard et de sa doublure de cascade, au sein d’un long métrage gravitant dans l’univers Hollywoodien des années 70. Un flashback dans un cinéma rétro / oldschool, voilà le sujet que traite Once Upon a Time, le dernier film de Tarantino qui est actuellement en salles depuis le 14 août.

Plus dans le détail, Leonardo DiCaprio joue le rôle d’un acteur vedette du western sur le déclin, Rick Dalton. Ce fameux acteur se lance dans la mission de relancer sa carrière cinématographique au sein de l’industrie Hollywoodienne de 1969. Cette année correspond clairement à la fin d’une époque, s’esquissant sur le fond de la guerre du Vietnam et de l’idéologie révolutionnaire de l’époque portée par les mouvements hippie.

Dans cette nouvelle œuvre, Quentin Tarantino a décidé de rendre un certain hommage aux acteurs de l’ombre, évoluant dans les coulisses et dans la traînée des acteurs phares. “Les personnages sont complètement à côté de la plaque, ils n’aiment pas cette métamorphose et ne la comprennent pas. Ils pensaient que le milieu du cinéma ne changerait jamais”, a déclaré Quentin Tarantino sur les deux personnages principaux. Cependant, on ne peut s’empêcher de penser qu’il s’agit surtout d’une excuse que le réalisateur utilise pour prétexter revisiter avec humour tout ce qui l’a toujours attiré et fait vibre dans le cinéma. “C’est un hommage à Los Angeles, à tous ces acteurs de l’ombre, qui luttaient pour se faire un nom et gagner leur vie”, a pour sa part décrit Leonardo DiCaprio.

Source de l’image à la une : https://globalnews.ca/news/5463548/quentin-tarantino-hints-at-retirement/