Netflix a tout donné lors la première de The Irishman


Netflix n’a pas ménagé ses efforts pour transformer Hollywood Blvd.  pour la première de The Irishman ce 24 octobre.

Comme le montre Kirsten Chuba du Hollywood Reporter’s, le service de streaming s’est déchaîné pour l’avant-première au Chinese Theater. Le trottoir à l’extérieur du célèbre cinéma – qui abrite normalement Jack Sparrows et Superman de toutes les formes et de toutes les tailles – était décoré d’un kiosque à journaux, d’un faux restaurant italien et même d’un Robert De Niro.

Le réalisateur irlandais Martin Scorcese s’est notamment illustré récemment en critiquant ardemment les films Marvel comme étant plus des parcs à thème que du cinéma. Une ombre énorme pour cette communauté de réalisateurs de blockbuster…

C’est ce genre de budget caractéristique à ces nouveaux films de divertissement que Scorsese cherchait à éviter en montant ce projet avec Netflix. « Nous avions besoin de faire un film ultra coûteux », a dit Scorsese à Variety. « L’industrie du cinéma change d’heure en heure – pas nécessairement pour le mieux – et beaucoup des endroits où nous aurions pu aller pour obtenir du financement dans le passé n’étaient plus viables. »

Les Auteurs ont besoin de l’argent de Netflix s’ils veulent concurrencer les grands super productions mondiales, et quelle meilleure façon de combattre ce type de franchises dans un faux New York qu’avec un faux New York de sa propre fabrication ?