Paddington reviendra pour un troisième volet


« Paddington 3 »  – une nouvelle entrée dans la série de films bien-aimés – est en développement actif, ont déclaré des représentants de Studiocanal à Variety.

Pas encore de date prévue

La semaine dernière, lors d’une interview à l’émission « The Zoe Ball Breakfast Show » sur BBC Radio 2, la star de « Paddington », Hugh Bonneville, a déclaré que le projet avait « un élan vers l’avant » et qu’il était « quelque part à l’horizon ».

Il n’y a pas encore de détails à partager sur le nouveau film, ont déclaré les représentants, mais dans des rapports précédents, Studiocanal a déclaré qu’il fera de nouveau équipe avec les films Heyday de David Heyman. Dans le passé, le scénariste-réalisateur de « Paddington », Paul King, a déclaré qu’il ne réaliserait pas le troisième film, mais qu’il y participerait quand même. King réalise actuellement « Wonka » de Warner Bros., une histoire des origines de Willy Wonka, dont la sortie est prévue pour mars 2023.

Le succès de la saga

Les deux précédents films « Paddington » – un mélange de prises de vues réelles et d’images de synthèse – ont été des succès au box-office mondial, rapportant respectivement plus de 280 et 225 millions de dollars. « Paddington 2 » a été confronté à des vents contraires lors de sa sortie aux États-Unis lorsque son distributeur national, The Weinstein Company, a fait faillite à l’automne 2017 après la chute du cofondateur Harvey Weinstein. La société a dû vendre le projet aux enchères à Warner Bros. et ses performances ont été inférieures à celles du marché américain.

Les films « Paddington » ont été salués pour leurs messages réconfortants sur la communauté, leur humour tranchant et leur brillant casting. Dans le premier film, Nicole Kidman jouait le taxidermiste vilain, Millicent Clyde ; dans le second, Hugh Grant jouait Phoenix Buchanan, un acteur égoïste et voleur. Les films ont également été interprétés comme étant pro-immigration et anti-Brexit, avec Paddington arrivant à Londres en provenance du « Pérou le plus sombre », pour être ensuite accueilli par la famille Brown, les parents Henry (Bonneville) et Mary (Sally Hawkins) l’adoptant. L’auteur de « Paddington », Michael Bond, qui est mort en 2017, a dit avoir été inspiré par les histoires des réfugiés de la Seconde Guerre mondiale qui sont arrivés à Londres avec des étiquettes autour du cou. En 2014, Bond a déclaré au Guardian que Paddington « défend les choses – il n’a pas peur d’aller directement au sommet et de les fixer du regard ».