Le nouveau système d’exploitation de l’iPhone d’Apple rend le suivi des personnes plus difficile pour Facebook et ses publicités


Les revenus du réseau d’audience de Facebook sur iOS pourraient être réduits de 50%, et Facebook n’en est pas ravi.

Apple rend plus difficile pour les entreprises de suivre les données des gens à travers les applications, et Facebook dit que cela pourrait avoir des effets dévastateurs sur une partie de ses activités.

Un changement conséquent de politique

Mercredi, le géant des réseaux sociaux basé dans la Silicon Valley a publié un billet de blog décriant les changements prévus par Apple pour son système d’exploitation mobile iOS 14. Apple a l’intention d’empêcher les applications de suivre les utilisateurs en utilisant leur identifiant unique d’appareil, ou IDFA, sans leur permission explicite, ce que le réseau d’audience de Facebook utilise pour personnaliser la publicité dans les applications tierces.

Facebook a déclaré que cela aurait un impact significatif sur le réseau d’audience, en réduisant ses revenus sur iOS de 50% en raison de son incapacité à fournir une publicité ciblée et de grande valeur. Cela pourrait même forcer Facebook à arrêter complètement le développement d’Audience Network pour iOS, a déclaré la société.

L’Audience Network n’est qu’une partie des revenus de Facebook (on ne sait pas exactement combien), et son activité principale de publicité à l’intérieur de ses propres applications ne sera pas touchée. Mais toute tentative de réduire la collecte de données peut constituer une menace pour Facebook, et la société a récemment fait entendre sa voix sur les risques que représentent les régulateurs et les changements de plateforme.

La problématique des petites entreprises

Lors d’un récent appel aux analystes, les dirigeants de l’entreprise ont fait valoir que Facebook était une « bouée de sauvetage » pour les petites entreprises pendant la pandémie et que les empêcher de cibler efficacement les gens avec des publicités pourrait avoir de dangereux « effets macroéconomiques ».

C’est un argument que Facebook a réitéré dans son blog du mercredi : « Nous comprenons qu’iOS 14 va nuire à beaucoup de nos développeurs et éditeurs à un moment déjà difficile pour les entreprises. Nous travaillons avec plus de 19 000 développeurs et éditeurs du monde entier et en 2019, nous avons versé des milliards de dollars. Nombre d’entre eux sont de petites entreprises qui dépendent de la publicité pour assurer leur subsistance ».