La saison 3 de Drive to Survive arrive sur la piste


La saison 3 de la série immensément populaire de Netflix, Drive to Survive, arrivera dans un mois, le 19 mars. Le montage est terminé et la bande-annonce complète est enfin sortie.

Une série qui gagne en popularité

La saison 3 couvre l’année 2020, l’une des années les plus extraordinaires de la longue et riche histoire de la Formule 1. La date de sortie de la Saison 3 a été annoncée pour le 19 mars de cette année. La société de production, Box to Box films, a annoncé que le montage était terminé le 18 février et la première bande-annonce était sortie un jour plus tard. L’année dernière, la bande-annonce de la série a été diffusée 12 jours avant les épisodes, qui ont atterri sur Netflix le 28 février.

La sortie de cette année a peut-être été repoussée au mois de mars après le report de l’ouverture de la saison en Australie, pour donner à la série deux semaines avant le début de la saison, le 28 mars, comme l’année dernière.

Avec Drive to Survive Saison 1, chaque épisode était hebdomadaire, mais la Saison 2 est sortie d’un seul coup, ce qui a permis aux téléspectateurs de le regarder en une seule fois, et c’est ainsi que nous avons pu vous faire parvenir une revue aussi rapide l’année dernière.

A quoi peut-on s’attendre pour la Saison 3 ?

La bande-annonce est à la hauteur de son nom. Elle présente un bref montage de clips de l’année, qui se termine par les mots du PDG de McLaren Racing, Zak Brown : « Nous n’avons aucune idée de ce qui va se passer » – avec un effet de réverbération dramatique.

La bande-annonce s’ouvre sur les voitures alignées sur la grille de départ du Grand Prix d’Autriche, qui ouvre la saison, mais il est peu probable que l’action commence là : un clip de Sebastian Vettel semble avoir été tourné à Melbourne lors du Grand Prix d’Australie qui n’a jamais eu lieu, ce qui laisse entrevoir les coulisses de la course, car les espoirs se sont effondrés, quelques heures avant que les voitures ne soient sur la piste.

Il y a quelques clips d’entraînement de pilotes, ce qui pourrait indiquer que le tournage s’est poursuivi avant le début de la saison ; des mécaniciens de Ferrari regardant un défilé aérien au Grand Prix d’Italie et Carlos Sainz, qui semble fêter sa place sur le podium à la même course.

Les feux de départ sont allumés et, lorsqu’ils s’éteignent, l’écran devient noir : il n’est donc pas surprenant que l’imprévisibilité de la saison soit mise en avant.